Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

POLITIQUE

Eddie Komboïgo, président statutaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) depuis mai 2015 a repris les rênes du parti ce dimanche 25 février 2018 à l’issue de la 61e session du bureau politique national (BPN). Suites à ces ennuis judiciaires, l’intérim du parti avait été confié à Achille Tapsoba, 1er vice président. 

Cette session du bureau politique national de l’ex parti au pouvoir devrait statuer sur le rapport du bureau exécutif national et la tenue prochaine du 7e Congrès ordinaire du parti. Outre cela, les participants ont eu droit au mot de l’ancien président Blaise Compaoré, une adresse qui n’a pas été dévoilée à la presse.

Le moment fort de cette session a été le retour aux affaires d’Eddie Komboïgo, récemment blanchi dans le procès sur le putsch manqué du 16 septembre 2015. Pour Achille Tapsoba qui assurait depuis octobre 2015, l’intérim du parti, Eddie Komboïgo n’a jamais été déchu de son titre mais juste indisponible à cause de ces problèmes avec la justice. 

« Depuis un certain temps, des échanges fort nourris, souvent empreints de passion et d’engagement, se mènent au sujet de la présidence du parti dont j’assume l’intérim en tant que 1er vice-président. Des débats qui, loin d’être l’annonce de l’apocalypse du CDP, témoignent, en réalité, de la vitalité  de notre parti et de l’exercice de la démocratie au sein du parti » a dit M. Tapsoba, cité par nos confrères du quotidien lepays. 

Pour l’ex parti au pouvoir, cette page de la gouvernance du parti tournée, le parti va s’atteler à la finalisation de la restructuration du parti et surtout à la préparation du scrutin présidentiel et législatif de 2020.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé