Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

Le président du CDP, Eddie Komboigo

POLITIQUE

Arrêt prématuré, à Bobo-Dioulasso, des premières journées parlementaires du Congrès pour le Démocratie et le Progrès (CDP) ce vendredi 02 mars 2018.  Et pour cause, la double attaque terroriste dont a été victime le Burkina Faso à Ouagadougou ce même jour.

Initialement prévues pour durer deux jours avec pour thème «La mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), quel bilan à mi-parcours?», ces journées parlementaires ont été interrompues juste après le mot d’ouverture  du président du CDP, Eddie Komboigo.

Pressé par les hommes de médias Eddie Komboigo a déclaré ceci à chaud: «C'est avec beaucoup de tristesse qu'en pleine cérémonie des travaux du groupe parlementaire du CDP ici à Bobo Dioulasso, nous avons appris cette attaque lâche et barbare de terroristes à Ouagadougou. Nous avons appris par la suite que l'Etat-major général des armées et l'ambassade de France ont été attaqués et qu'il y a eu plusieurs victimes. Nous voulons, au nom du CDP, présenter nos condoléances aux familles éplorées. Nous voudrons ensemble montrer toute la solidarité du parti CDP et l'ensemble de ses militants. Nous voudrons également interpeler tout un chacun à rester solidaire car c'est avec le pardon, la réconciliation, l'unité au Burkina Faso que nous parviendrons à vaincre ce mal qui n’a que trop duré. C'est le lieu aussi de soutenir nos forces de défense et de sécurité afin qu’ils continuent leur travail de protection.»



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé