Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

POLITIQUE

Dans l’après-midi de ce vendredi 9 mars  2018, l’ambassadeur de France, Xavier LAPEYRE de Cabanes été reçus en audience par le ministre en charge de la sécurité, Clément P. Sawadogo. Si rien n’a filtré de cette rencontre, il ressort néanmoins qu’il a été question de la situation sécuritaire nationale, foi de Clément P. Sawadogo.

Ce tête-à-tête entre le ministre de la sécurité et l’ambassadeur de France intervient une semaine jour pour jour après le double attentat qui a visé l’ambassade de France et l’Etat-major général des armées. Les attaques qui avaient été revendiquées par la coalition terroriste dirigée par Iyad Ag Ghali, ont fait 8 morts et 85 blessés.

Après environ une trentaine de minutes d’échanges, aucune déclaration officielle n’a été faite par aucune des parties. Cependant, le ministre de la sécurité a assuré qu’il s’agissait d’une séance de travail bipartite qui était axée sur des questions relatives à la sécurité nationale. 

Il semblerait que des tractations seront menées en vue de mener efficacement la lutte contre le terrorisme. Toutefois, dans les jours voire semaines à venir, des informations concrètes seront données sur l’issue desdites rencontres.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir