Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

POLITIQUE

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tiendra son 7e congrès ordinaire les 5 et 6 mai 2018 à Ouagadougou. Ce congrès longtemps annoncé devra procéder au renouvellement de la direction du parti et à la relecture du règlement intérieur et des statuts dans le but d’insuffler un souffle nouveau au fonctionnement du parti.

Dans le but de redynamiser leurs structures après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et le putsch manqué de septembre 2015, l’ex parti au pouvoir avait mis en place une commission Ad hoc chargée de la réorganisation et de la relance dirigée par Léonce Koné. Ladite commission avait lancé ses opérations en mars 2017.  Ce processus, une fois arrivé à terme devrait doter le CDP, de nouvelles structures de bases de l’échelle communale à provinciale en passant par les villages et secteurs. Et c’est la tenue du congrès qui devrait parachever cette « refondation ».

Dans cette optique, un comité d’organisation fort d’une soixantaine de membres a été mis en place le lundi 12 mars 2018. Dirigé par le président du groupe parlementaire CDP, Blaise Sawadogo, ledit comité devra organiser dans les règles de l’art le 7e congrès qui devra en principe mettre sur orbite « le nouveau CDP ».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé