Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso, Zéphirin Diabré, a reçu ce jeudi 5 avril 2018, une délégation de la Coalition burkinabè pour les droits de la femme (CBDF). 

La délégation était conduite par Mme Adèle TRAORE, membre du Conseil d’administration de la CBDF. A travers cette visite, la coalition a plaidé auprès du CFOP, leader d’opinion et leader politique, pour plus de représentativité des femmes dans les instances de décision aux plans local, national et international. 

Au sortir de l’audience, Mme TRAORE a  déclaré avoir eu une oreille attentive auprès du Chef de file de l’Opposition. Par ailleurs, elle a brièvement fait l’état de la représentativité des femmes au Burkina Faso: « Nous constatons que ces dernières années, il y a eu des efforts au niveau des partis politiques et du Gouvernement pour améliorer la représentativité des femmes. Mais, celles-ci, malgré leur importance numérique, restent faiblement représentées au niveau des instances de décision. Et ceci compromet les efforts de développement équitable et harmonieux. » 

Le Chef de file de l’Opposition a salué la démarche de la CBDF, et s’est engagé à jouer davantage sa partition en faveur des droits de la femme et de la présence des femmes dans les instances décisionnelles.

En rappel, la CBDF est une organisation qui regroupe 15 associations œuvrant dans le domaine de la promotion, la protection et la défense des droits humains en général, et des droits de la femme en particulier.

Le service de communication du CFOP

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé