Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

image d'archives

POLITIQUE

La Conférence des forces vives sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat se tiendra du 12 au 14 juin prochain. C’est ce qui ressort entre autres de ce compte rendu sommaire du Conseil des ministres de ce mercredi 16 mai fait par la direction de la Communication du ministère en charge de la Communication.

« Le conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 16 mai 2018 sous la présidence du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Au terme du conseil, le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou s’est exprimé sur les dossiers de fonds traités lors dudit conseil.

-Au niveau du ministère de la justice et des droits humains, le ministre de la communication et des relations avec le parlement a indiqué que le conseil a adopté un décret portant nomination des membres du bureau de la commission nationale des droits humains (CNDH). 

Les personnes choisies et entérinées en conseil des ministres sont : 

Président : Namoano Kalifa Y. Rodrigue, 

Vice-présidente : Da Alida Henriette,

Rapporteur général : Mme Sawadogo Pouya Antoinette,

Rapporteur adjoint : Zongo Towendida.

-Au titre du ministère de l’Administration territoriale, le conseil a adopté quatre rapports portant reconnaissance d’utilité publique pour quatre associations : l’Association Revs+ ; le RENLAC ; SOS sahel internationale et la Fondation Lucie Kabore/Traore.

-Au titre du ministère de l’Eau, le conseil a adopté un rapport relatif à un plan de recrutement sur une période de 5 ans (2018-2022). « Lors de la scission des ministères de l’Agriculture et l’Eau, le département en charge de l’Eau s’est retrouvé avec à peine 500 agents. Ce qui fait que les directions régionales du ministère ont des difficultés pour fonctionner. Il y a un impératif à doter le ministère de cadres. Vous aurez des recrutements étalés sur 5 ans : 290 agents pour les concours directs et 534 agents au titre des mesures nouvelles », a affirmé Rémis Fulgance Dandjinou.

COMMUNICATIONS ORALES :

Selon le porte-parole du gouvernement, le ministère de l’Administration territoriale est revenu sur le décès M. Patrice Kaboré, préfet de Oursi. Le conseil des ministres a réitéré ses condoléances à la famille et a invité les populations à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Le conseil des ministres a apporté son soutien à tous les agents de l’Etat qui travaillent dans ces zones difficiles en termes de sécurité.

Le ministre de la Fonction publique et de la protection sociale, Professeur Séni Ouédraogo, a annoncé la tenue de la conférence sur les conditions de rémunérations des agents publics de l’Etat, du 12 au 14 juin 2018. Cette conférence intervient en fin de processus et va permettre aux différents acteurs de prendre de grandes décisions en ce qui concerne la question de la rémunération des agents publics.

Il a aussi indiqué que dans le cadre des concours 2018 et en attendant que le régime interministériel des métiers (RIM) qui va être mis en place soit effectif, les titulaires de Licence sont autorisés à passer les concours réservés à la Maitrise.

DCPM/ Ministère de la communication et des relations avec le Parlement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé