Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

POLITIQUE

Le million de francs CFA offert à chaque député n’est pas destiné à la fête comme le laissait entendre la rumeur, mais à les appuyer pour rendre compte du travail parlementaire aux populations à la base. C’est le teneur de ce communiqué de l’Assemblée nationale, qui réagit ainsi aux dites rumeurs. 


«Il est dit dans une certaine presse que les députés ont été gratifiés d’un million de FCFA pour la fête. Cela n’est pas exact. De quoi s’agit-il ?
Dans la pratique parlementaire, les députés sont appelés à rendre compte des travaux parlementaires à la fin de chaque session.

Le Budget gestion 2016, titre IV, article 64, paragraphe 649, ligne Subvention aux groupes parlementaires, prévoit un appui aux députés afin de leur permettre d’assurer comme il se doit la redevabilité de l’élu vis-à-vis des populations de sa circonscription. C’est à ce titre que les députés ont reçu un million de FCFA, à la fin de la deuxième session parlementaire, comme inscrit dans le budget 2016 voté par le Conseil national de la Transition (CNT).

Cette ligne budgétaire, la septième législature l’a héritée de toutes les législatures. Elle prévoit un appui aux députés pour rendre compte du travail parlementaire aux populations à la base. L’Assemblée nationale n’a fait qu’appliquer la loi de finances, gestion 2016.»

La Direction générale des médias
de l’Assemblée nationale

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir