Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Le colonel-major Oumarou Sadou a été nommé chef d’Etat-major général des armées. Il remplace le général Pingrenoma Zagré, nommé sous la Transition. Répondant à une question sur Twitter, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a estimé que cette décision "s'inscrivait dans le cadre de la réorganisation des Forces armées."


Né le 22 mai 1959 à Djibo, il fréquente l’école primaire à Djibo et le Prytanée militaire du Kadiogo où il obtient le baccalauréat, série A4 en 1979. Retenu au cycle préparatoire aux grandes écoles militaires, il est inscrit au département d’anglais de l’Université de Ouagadougou de 1979 à 1981.

Il suit de nombreux stages et formations militaires au Burkina Faso et à l’extérieur et occupe divers postes de responsabilité dans les forces armées nationales : commandant de la IIe Région militaire, chef d’Etat-major de l’armée de terre, inspecteur général des forces armées nationales, etc.

Titulaire du diplôme d’Etat-major, le colonel Oumarou est Chevalier de l’Ordre national et décoré de la Médaille d’honneur militaire commémorative avec agrafe Libéria. Marié, père de six enfants, ce féru de volley-ball, de judo et de natation prend la tête de la troupe au moment où celle-ci est durement éprouvée par les attaques djihadistes dont la dernière, survenue le vendredi 16 décembre dernier, a fait 12 morts parmi les militaires burkinabè. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir