Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

L’ex Premier ministre de la Transition, Isaac Zida, nommé général de division vers la fin de la Transition, «sera passé en conseil de discipline et il sera rayé des forces armées nationales, c’est clair». C’est Roch Kaboré a dit qu’il qui l’a dit ce 29 décembre 2016, lors d’un entretien avec la presse pour dresser le bilan de sa première année de gestion du pouvoir.


 «Le général Zida n’est pas rentré de son exil volontaire au Canada. Il sera passé en conseil de discipline et il sera rayé de l’effectif des forces armées nationales pour n’avoir pas répondu à plusieurs convocations du conseil de discipline de l’armée», a affirmé le président Kaboré lors de son entretien avec la presse nationale.
Le général Isaac Zida, à la fin de la Transition, a rejoint sa famille en janvier au Canada avec une permission délivrée par M. Kaboré. Alors que celle-ci a expiré depuis le 15 février 2016, M. Zida n’a pas encore regagné le Burkina Faso.

Promu général de division en juin 2015, M. Zida est en exil au Canada depuis la fin de la Transition en décembre 2015. La justice militaire a souhaité l’entendre à plusieurs reprises sur sa présumée implication dans la répression sanglante qui a entouré le départ de l’ex homme fort, Blaise Compaoré. Des institutions de contrôle lui imputent également des fautes de gestion et des accaparements de terrain publics.

Après la chute du président Blaise Compaoré en octobre 2014, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida s’était brièvement emparé du pouvoir avant de le céder au président désigné Michel Kafando.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir