Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

POLITIQUE

Le Rassemblement patriotique, une organisation de la société civile burkinabè était face à la presse ce week-end à Ouagadougou. L’objectif pour les membres était d’exprimer leur satisfaction et leur soutien au nouveau code électoral adopté la semaine dernière par l’Assemblée nationale.


«Le Rassemblement patriotique apprécie à sa hauteur l’engagement des autorités du Burkina à ouvrir le processus démocratique aux Burkinabè de l’extérieur», tels sont les propos de l’artiste Dicko Marcus dit Duk Marcus. Ledit rassemblement dit être convaincu que le vote de la diaspora est maintenant une réalité  et sera une opportunité de raffermissement des liens entre la mère patrie et ses enfants.

Toutefois, il invite les autorités burkinabè à tout mettre en œuvre pour permettre aux compatriotes de l’intérieur et surtout ceux de l’extérieur, de disposer des documents exigés, notamment la carte d’identité burkinabè et le passeport afin d’accomplir leur droit civique. Et pour ce faire, Duk Marcus et ses camarades invitent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à prendre toutes les dispositions incitatives à un enrôlement conséquent des Burkinabè de l’intérieur et de la diaspora en âge de voter pour les élections à venir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé