Aujourd'hui,
URGENT
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)

POLITIQUE

Le Rassemblement patriotique, une organisation de la société civile burkinabè était face à la presse ce week-end à Ouagadougou. L’objectif pour les membres était d’exprimer leur satisfaction et leur soutien au nouveau code électoral adopté la semaine dernière par l’Assemblée nationale.


«Le Rassemblement patriotique apprécie à sa hauteur l’engagement des autorités du Burkina à ouvrir le processus démocratique aux Burkinabè de l’extérieur», tels sont les propos de l’artiste Dicko Marcus dit Duk Marcus. Ledit rassemblement dit être convaincu que le vote de la diaspora est maintenant une réalité  et sera une opportunité de raffermissement des liens entre la mère patrie et ses enfants.

Toutefois, il invite les autorités burkinabè à tout mettre en œuvre pour permettre aux compatriotes de l’intérieur et surtout ceux de l’extérieur, de disposer des documents exigés, notamment la carte d’identité burkinabè et le passeport afin d’accomplir leur droit civique. Et pour ce faire, Duk Marcus et ses camarades invitent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à prendre toutes les dispositions incitatives à un enrôlement conséquent des Burkinabè de l’intérieur et de la diaspora en âge de voter pour les élections à venir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé