Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

POLITIQUE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé dans la soirée du 4 août 2018, la cérémonie de sortie de la 17e promotion des élèves officiers d’active de l’Académie militaire Georges Namoano de Pô. Ils ont pour nom de baptême, « dévouement ».

C’est au cours d’une cérémonie militaire impeccablement menée que s’est déroulée la sortie officielle de 47 officiers de 10 nationalités différentes de l’Académie militaire Georges Namoano, après deux ans de formation.

Nom de baptême « Dévouement » donné par le Président du Faso, port d’épaulettes faisant des élèves officiers des sous-lieutenants, défilé des troupes, feux d’artifices ont constitué les temps forts de cette sortie.

Réagissant à la fin de la cérémonie, le Président du Faso a indiqué que cette promotion est appelée « Dévouement », à cause des efforts et des engagements qui ont été pris par les sous- lieutenants, de servir leur patrie et d’assurer la défense quoi qu’il advienne. Le chef de l’Etat a souhaité, que dans ce monde d’insécurité, marqué par le terrorisme, ces jeunes gens puissent contribuer à faire en sorte de consolider les capacités opérationnelles de notre armée et de pouvoir apporter leur jeunesse, leur engagement et leur intelligence au service de leurs patries respectives. Il a traduit ses félicitations au sous-lieutenant et au personnel d’encadrement pour le résultat atteint.

A l’issue de la cérémonie, les jeunes officiers ont reçu leur diplôme au cours d’un dîner offert à son pied-à-terre, par le Président du Faso, Chef suprême des armées.

 

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé