Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

Photo: Gouvernorat de Fada

POLITIQUE

Dans un communiqué administratif du gouvernorat de Fada N’gourma rendu public par nos confrères de la RTB 2 de cette localité, le gouverneur invite les populations à observer une plus grande prudence lors de leurs déplacements et à surtout signaler toute activité suspecte aux forces de sécurité.

Dans ce communiqué, le gouverneur de la région, a invité les populations et tous les usagers des différents axes routiers « qui par moment, sont tenter de boucher les nids de poule avec des matériaux tout-venant, à abandonner cette pratique car elle devient, de nos jours, une source d’insécurité ».

Par conséquent, dans l’attente que les entreprises habilitées entretiennent ces tronçons, le gouverneur a prié tous les usagers à observer une plus grande prudence lors de leurs déplacements et à signaler aux forces de défense et de sécurité toute activité suspecte.

La région de l’Est est en proie depuis quelques mois à des attaques armées visant les positions militaires et paramilitaires. Le mercredi 5 septembre, un véhicule des Forces armées nationales a sauté sur un engin explosif « commandé » dans la localité Bombontangou. Cette attaque a causé la mort de deux militaires et six blessés. Selon un décompte fait par l’Agence d’information du Burkina (AIB), les attaques dans la région ont fait près de 20 morts depuis le début de l’année.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé