Aujourd'hui,
URGENT
Chine: Xi Jinping inaugure le plus long pont du monde entre Hong Kong et Macao (RFI)
Burkina: une proposition de solutions dans le dossier des militaires et policiers radiés bientôt sur la table du Conseil des ministres 
Burkina: le MPP invite les populations à coopérer dans le renseignement dans la lutte contre le terrorisme 
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience en milieu de matinée, le nouveau commandant de la force conjointe du G5 Sahel, le général de division, Hanana Ould Sidi. 

En tant que nouveau commandant de la force du G5 Sahel, le général de division Hanana Ould Sidi est venu se présenter au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et lui rendre compte de l’état de fonctionnement et d'opérationnalisation de la force conjointe à sa prise de fonction.  Le commandant de la force dit surtout être venu recueillir les conseils et les orientations du président Kaboré qu’il considère « très utiles pour l’accomplissement de ma mission ».  Le chef de l’Etat a rassuré son hôte de son soutien, de sa disponibilité et de sa détermination à accompagner la force du G5 Sahel. 

Le général Hanana Ould Sidi a indiqué que la force conjointe est toujours dans un processus d’opérationnalisation et promet que la lutte contre le terrorisme sera intensifiée lorsque les différents postes de contrôle seront à pied d’œuvre.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé