Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

©Agence nigérienne de presse

POLITIQUE

Le 29 octobre 2018 s’est tenue à Niamey en République du Niger, la quatrième session ordinaire du Conseil des Ministres du G5 Sahel, sous la présidence de Madame Kané Aïchatou Boulama, Ministre du Plan de la République du Niger, Présidente en exercice du Conseil des Ministres du G5 Sahel.

Etaient présents à cette réunion : les Ministres de Tutelle du G5 Sahel, les Ministres en charge des Affaires Etrangères et de la Défense, le Secrétariat permanent du G5 Sahel et le Commandant de la Force conjointe.

Après délibération sur les points inscrits à son ordre du jour.

Le Conseil des Ministres a :

pris acte :

*du Rapport d’activités au 30 septembre 2018 du Secrétaire permanent;

*du Rapport d’exécution du budget au 30 septembre 2018.

adopté les textes suivants :

*la Résolution portant suppression des frais d’itinérance au sein du G5 Sahel, faisant suite aux instructions des Chefs d’Etat pour renforcer l’intégration régionale dans l’espace G5 Sahel ;

*la Décision fixant les missions des Comités nationaux de coordination (CNC) et régissant leurs relations fonctionnelles avec le Secrétariat Permanent du G5 Sahel ;

*le Rapport d’activités au 30 septembre 2018 du Secrétaire permanent ;

*le Rapport d’exécution du budget au 30 septembre 2018.

Le Conseil des Ministres a été informé des dossiers ci-après :

*état de mise en œuvre de la feuille de route de la Présidence en exercice ;

*état de mise en œuvre des recommandations du Sommet des Chefs d’Etat du 06 février 2018 et de la troisième session ordinaire du Conseil des Ministres du 04 février 2018 ;

*état de préparation de la Conférence de coordination des bailleurs et partenaires pour le financement du Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) de la Stratégie de Développement et de Sécurité (SDS) du G5 Sahel, prévue le 06 décembre 2018 à Nouakchott en Mauritanie ;

*état d’avancement du Programme régional d’urgence d’aménagement d’infrastructures de proximité dans les zones transfrontalières (fragiles) du G5 Sahel ;

*état d’opérationnalisation de la Force Conjointe G5 Sahel et de la vision du nouveau Commandant de la Force ;

*état de préparation de la Conférence sur le renforcement des liens entre sécurité, justice et développement dans l’espace du G5 Sahel prévue le 19 novembre 2018 à Niamey.

Le Conseil des Ministres a salué les progrès réalisés par le Secrétariat permanent dans la mise en œuvre des résolutions et recommandations des sessions précédentes.

Le Conseil des Ministres réitère ses remerciements à la Communauté internationale pour son soutien constant et lance un appel à l’ensemble des partenaires bilatéraux et multilatéraux à prendre part à la Conférence de coordination des bailleurs et partenaires pour le financement du Programme d’Investissements Prioritaires, prévue le 06 décembre 2018 à Nouakchott en Mauritanie.

Le Conseil des Ministres du G5 Sahel invite également la communauté internationale, et en particulier l’Alliance Sahel à apporter leur appui à la mise en œuvre diligente du Programme régional d’urgence d’aménagement d’infrastructures de proximité dans les zones transfrontalières (fragiles) du G5 Sahel.

Enfin, les Ministres adressent leurs vifs remerciements à Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Président en exercice du G5 Sahel, pour son engagement personnel pour l’atteinte des objectifs du G5 Sahel, au Gouvernement et au peuple nigériens pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse dont ils ont été l’objet tout au long de leur séjour à Niamey.

Fait à Niamey, le 29 octobre 2018.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé