Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

POLITIQUE

Présent à Ouagadougou dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié, le président de la république du Libéria, Georges Weah, a été reçu en audience ce mardi 30 octobre 2018 par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Au cours de ce tête-à-tête, les deux chefs d’Etat ont échangé sur l’état de la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et le Libéria.

Au terme de l’audience qui a duré une quinzaine de minutes, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, au côté de son hôte du jour, a indiqué qu’ils ont échangé sur la consolidation des relations entre Monrovia et Ouagadougou.  Cette brève visite a donc permis de discuter concrètement des relations bilatérales.

« Depuis 2008, la commission mixte de coopération entre le  Libéria et le Burkina Faso s’est tenue et elle avait défini les pistes sur lesquelles nous devrions engager les activités. Mais cela fait 10 ans que cette commission ne s’est plus tenue, et il est important que nous puissions faire en sorte que la commission mixte puisse se retrouver pour discuter de tous les domaines de coopération » a fait savoir le président Kaboré. Les domaines de coopération concernent les infrastructures, l’agriculture,  les mines, et un certain nombre de domaine dans  lesquelles les deux pays pourront travailler ensemble.

Outre cela, Il a aussi remercié son homologue libérien pour « avoir fait cette visite d’amitié  et de fraternité au près du Burkina Faso ». Saisissant l’occasion Roch Marc Christian Kaboré a témoigné sa gratitude au président Weah pour avoir accepté participer au lancement des travaux de l’autoroute de contournement de la ville de Ouagadougou. A propos de cette infrastructure, le président du Faso a fait savoir qu’elle va « permettre non seulement de booster le développement, mais de faire en sorte que la ville de Ouagadougou soit libérer des gros camions qui traversent permanemment et qui créent de gros embouteillages au centre-ville ».

Pour sa part, Georges Weah a traduit toute sa reconnaissance à l’endroit du président du Faso et du peuple burkinabè : « Je suis très heureux d’être en visite ici au Burkina Faso », s’est-il exprimé. Comme quoi sa présence dénote du bon état des relations qui existent entre Le Libéria et le Burkina Faso. Partant de cela, ce dernier a invité son homologue burkinabè à effectuer une visite en terre libérienne.  A cette main tendue, le président du Faso a répondu favorablement, évoquant qu’elle constituera le cadre adéquat pour approfondir l’ensemble des questions évoquées à Ouagadougou.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir