Aujourd'hui,
URGENT
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring
Soudan: vers une dissolution du Conseil militaire de transition

POLITIQUE

La Grande Chancellerie des Ordres Burkinabè et la présidence du Faso ont organisé ce matin une séance de répétition à l’intention des futurs récipiendaires de la décoration nationale du 7 décembre prochain. 

Ce sont au total 822 personnes qui verront leurs mérites seront reconnus par l’Etat, dont 395 dans l’ordre national et 427 dans l’ordre du mérite.

Pour le Directeur de cabinet de la présidence du Faso, Seydou Zagré, cette répétition vise à travailler pour plus d’ordre et de discipline. 

«Compte tenu du nombre de personnes dont la Nation a décidé de reconnaitre les mérites cette année, il est nécessaire de faire en sorte que chaque futur récipiendaire connaisse sa place le jour de la cérémonie et que tout soit fin prêt pour l’évènement », a indiqué le directeur de cabinet.

Au-delà de la cérémonie de ce matin, c’est l’importance de la reconnaissance de l’Etat pour les mérites de ses fils et filles dans le cadre du service rendu aussi bien au profit de l’Etat et que du secteur privé, qui est à saluer. 

La cérémonie nationale de décoration est un rendez-vous annuel présidé par le chef de l’Etat, Grand maître des Ordres burkinabè.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé