Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

POLITIQUE

A partir du 1er janvier 2019, 219 détenus retrouveront la liberté. Ils ont bénéficié de la grâce présidentielle accordée annuellement à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’information a été rendue publique ce mercredi 26 décembre 2018 à l’issue du dernier conseil des ministres tenu au palais présidentiel de Kosyam.

Les graciés ont été choisis en fonction de critères bien définis tels la précarité de leur santé, l'intérêt aux travaux, etc.

En dehors, des personnes graciées, le gouvernement a  pris un décret portant remise de peines de détenus. 683 détenus est le nombre de ceux qui bénéficieront d’une remise partielle de peines allant de 3 à 8 mois. 

L’autre décision phare de ce Conseil des ministres est la décision de l’exécutif de rendre gratuit à partir du 1er juin 2019, la planification familiale. Selon le service d’information du gouvernement qui donne l’information, cette stratégie du gouvernement « vise à contribuer à la qualité de vie des populations ». Cette politique de gratuité va coûter au budget de l’Etat la somme de plus de 6 milliards de F CFA en 2019. Elle concerne la consultation, les produits contraceptifs et le counseling.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé