Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août
Hadj 2019:  "Le contingent burkinabè a enregistré au total cinq décès" (Abdoul Moumine Zoundi Ilboudo /Radio Oméga). 
Burkina  : 20 peaux de crocodiles et 2 pointes d’ivoire d’éléphants saisies par le service des Eaux et Forêts. 
Jeux africains : les Étalons juniors font match nul face au Nigéria ce 16 août 2019 (1-1). 
RDC: deux médicaments testés sur des malades sont parvenus à réduire significativement le taux de mortalité de Ebola

POLITIQUE

La 3e session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile s’est achevée ce soir avec des échanges directs entre les participants et le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, autour de préoccupations liées à la vie des OSC et à celle de la Nation entière.

Cette session de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile s’est tenue sous le thème : « Partenariat Etat/OSC : Quels défis pour une lutte efficace contre l’insécurité et le terrorisme ». 

Pour le président Roch Marc Christian Kaboré, la lutte contre le terrorisme se poursuit avec bientôt, la reprise des opérations par le G5 Sahel, dont la présidence sera assurée par le Burkina Faso en février 2019. Le chef de l’Etat a aussi insisté sur la collaboration entre les populations et les forces de défense et de sécurité. : « Il est important qu’il y ait l’implication des populations, l’implication de l’ensemble des autorités dans la recherche de la paix » a-t-il déclaré. Les organisations de la société civile ont, pour leur part, félicité le président Kaboré pour les actions menées en faveur de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, et réaffirmé leur soutien et leur engagement à travailler aux côtés du gouvernement pour venir à bout du terrorisme.

Les préoccupations des OSC ont été soumises au président du Faso par la voix du président du Conseil national des OSC, d’un représentant des femmes, des jeunes et des personnes vivant avec un handicap. 

Les questions soulevées sont notamment relatives à la politisation de la société civile, à la tenue d’élections apaisées en 2020, au chômage des jeunes, à l’état d’avancement du dossier d’apurement du passif foncier, ainsi qu’à la réconciliation nationale. 

En réponse, le chef de l’Etat a expliqué que l’exécutif mettra tout en œuvre pour une résolution diligente des problèmes soulevés. Sur la question spécifique de la réconciliation nationale, le président du Faso a affirmé avec force, qu’elle ne saurait se faire sans la vérité et la justice.

A l’occasion de ces échanges, les OSC ont aussi remercié le président Roch Marc Christian Kaboré pour sa disponibilité et pour la mise en œuvre des recommandations issues des conclusions de la dernière session du cadre de concertation tenue, en 2017.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé