Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 

Photo: présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en séance de travail en fin d’après-midi, les chefs coutumiers du Burkina Faso. Les dépositaires de la tradition, qui ont présenté leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat, ont échangé avec lui sur la recherche de la paix au Burkina Faso.

Cette audience a été une occasion pour le président Kaboré et les dépositaires de la tradition d’évoquer les questions liées à la situation nationale marquée par la dégradation de la paix dans certaines localités, et la lutte contre le terrorisme.

« Nous avons échangé sur des questions touchant à la vie sociale de la Nation, notamment la recherche de la paix. C’est une préoccupation qui concerne tous les acteurs et le sujet valait la peine que nous nous déplacions pour voir le président du Faso. Nous sommes sortis satisfaits de cette rencontre », a indiqué le porte-parole des chefs coutumiers, le Kupiendieli, roi du Gulmu. 

Pour lui, le souhait de tous les chefs coutumiers du Burkina Faso est la paix et un meilleur vivre-ensemble entre tous les Burkinabè. Sur la question de la crise à Yirgou, dans la commune de Barsalgho, le Kupiendieli a indiqué que les dépositaires de la tradition suivent de près la situation et appellent surtout au calme et à la paix.

Il a affirmé que les chefs coutumiers travaillent à accompagner les autorités dans la lutte contre le terrorisme. « Il faut que les chefs coutumiers soient bien informés sur la question et cela a commencé depuis longtemps. Les populations aussi doivent être informées de la conduite à tenir dans cette situation de lutte contre le terrorisme », a soutenu le porte-parole des chefs coutumiers du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

*Le titre est de la Rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé