Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Le président Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce vendredi en audience le Représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel. Angel Losada a analysé avec le chef de l’Etat la question sécuritaire dans l’espace sahélien, et échangé sur la très prochaine présidence du G5 Sahel qui sera assurée par le Burkina.

Selon le Représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel, Angel Losada, le Burkina Faso est prêt à présider le G5 Sahel. Déjà sur proposition du président Roch Marc Christian Kaboré, une rencontre des ministres en charge des affaires étrangères du G5 Sahel et de l’Union Européenne se tiendra le 18 mars prochain à Bruxelles avec pour objectif de faire le point sur la situation. « Ce qui démontre le leadership du président Kaboré et sa volonté de bien mettre en œuvre tout ce qui a été fait dans les deux secteurs fondamentaux que sont la sécurité et le développement. » a déclaré Angel Losada. Il s’agit notamment de la poursuite des actions de la force conjointe dans le domaine sécuritaire et la mise en œuvre des décisions de Nouakchott. 

Angel Losada a également abordé la situation sécuritaire avec le chef de l’Etat. Une situation préoccupante pour le Représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel, qui affirme que « la préoccupation est partagé par le président Roch Marc Christian Kaboré qui a établi que la situation de droit va prévaloir parce que nous sommes dans un Etat de droit ». L’Union Européenne a déjà injecté 100 millions d’euros pour le financement du G5 Sahel, et entend poursuivre son appui dans les domaines de la politique, de l’économie et de la sécurité.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir