Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a offert un dîner aux cinéastes de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) mercredi 27 février dans la soirée. Au cours de ce dîner, le chef de l’Etat a réaffirmé sa vision d'un 7e art, levier de développement pour les pays africains.

Face aux médias, Roch Marc Christian Kaboré a expliqué la nécessité de mettre des moyens à la disposition du 7e art pour lui permettre de jouer son rôle dans le développement et d'éveil des consciences des peuples africains. « Notre cinéma doit travailler à véhiculer un message de fraternité et d’unité africaine qui est un vœu cher à l’Afrique tout entière », a déclaré le président Kaboré.

Pour lui, cette rencontre est un message d’amitié, de fraternité et d’encouragement à tous les cinéastes et aux différents corps de métiers qui interviennent dans ce domaine. Il a encouragé les jurys qui sont à pied d’œuvre pour la désignation du lauréat de l’Etalon d’or ainsi que des différents prix spéciaux. Tout en saluant la mobilisation des acteurs du cinéma pour cette soirée, il leur a souhaité un bon festival.

Le représentant des cinéastes, Cheick Oumar Sissoko, président de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI) a salué les efforts des autorités burkinabè pour l’organisation de la 26e édition du FESPACO qui coïncide avec le cinquantenaire de la manifestation. 

Depuis 50 ans, a ajouté le cinéaste malien, les différents gouvernements qui se sont succédé au Burkina Faso ont su relever les défis de l’organisation des différentes éditions de cette manifestation culturelle. Il a souhaité que le président du Faso soit leur ambassadeur auprès de ses homologues africains pour que le cinéma occupe une place de choix dans les politiques publiques.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir