Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

Image d'illustration

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC). Le parti d’opposition dénonce la politisation de la biennale du cinéma africain et accuse le parti au pouvoir d’avoir vouloir faire de la récupération politique.

Du 23 février au 02 mars 2019 se tenait la 26 ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Cette édition marquait en même temps le 50ème anniversaire du FESPACO. 

L’UPC félicite l’Etalon d’or de Yennega et les autres lauréats pour leurs distinctions. 

Le cinquantenaire devrait être une occasion de rassembler tous les fils et filles du pays, de converger toutes les énergies positives à une période où le pays a plus que jamais besoin d’unité. 

Au lieu de cela, le MPP s’est adonné à son sport favori qu’est la division. En effet, dès l’ouverture du FESPACO, certains discours signaient une entrée en campagne pour 2020. L’un des maîtres de cérémonie a d’ailleurs tenté à plusieurs reprises de transformer la fête en une soirée d’hommage au Président Roch KABORE. 

Non satisfait de cette propagande, le MPP a habillé ses militants aux couleurs du parti et les a convoyés à la cérémonie de clôture. Sur des T-shirts à l’effigie du candidat Roch Marc Christian KABORE était inscrit : « un Président à l’écoute de son peuple ».

L’UPC dénonce une récupération éhontée du FESPACO. Cette attitude démontre que le MPP est paniqué et s’accroche à tout pour interrompre sa noyade. Que se passerait-il si, lors des événements nationaux,  chaque parti politique habillait ses militants pour la propagande ? 

Par ces actes, le MPP ternit l’image du Burkina Faso et du FESPACO. Ces erreurs ne doivent plus se repéter.

Ouagadougou, le 04 mars 2019

Pour le Bureau politique national de l’UPC, 

Le 2ème Vice-Président chargé des affaires politiques

Adama SOSSO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir