Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Photo: présidence du Faso/Roch Marc Christian Kaboré et Idriss Déby Itno, à Ouagadougou, le 5 février 2019

POLITIQUE

Le président du Faso, président en exercice du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) prendra part ce vendredi 15 mars à N’Djamena au Tchad, à la clôture du Salon africain de l’agriculture (SAFAGRI).

Organisé sous l’égide du CILSS, le salon a ouvert ses portes le mardi 12 mars dernier dans la capitale tchadienne. Une quarantaine de pays prend part au SAFAGRI placé sous le thème de « La transformation des chaînes de valeurs agricoles en Afrique face aux défis économiques, climatiques et sécuritaires ». L’ambition du salon est de booster la transformation agro-sylvo-pastorale et de créer plus d’emplois sur le continent en faveur des jeunes pour casser les ressorts de la radicalisation et du terrorisme. Il s’agit aussi d’impulser le développement social et économique dans l’espace communautaire en tirant le meilleur parti des potentialités agricoles, fauniques et halieutiques.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé