Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Photo: présidence du Faso/Roch Marc Christian Kaboré et Idriss Déby Itno, à Ouagadougou, le 5 février 2019

POLITIQUE

Le président du Faso, président en exercice du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) prendra part ce vendredi 15 mars à N’Djamena au Tchad, à la clôture du Salon africain de l’agriculture (SAFAGRI).

Organisé sous l’égide du CILSS, le salon a ouvert ses portes le mardi 12 mars dernier dans la capitale tchadienne. Une quarantaine de pays prend part au SAFAGRI placé sous le thème de « La transformation des chaînes de valeurs agricoles en Afrique face aux défis économiques, climatiques et sécuritaires ». L’ambition du salon est de booster la transformation agro-sylvo-pastorale et de créer plus d’emplois sur le continent en faveur des jeunes pour casser les ressorts de la radicalisation et du terrorisme. Il s’agit aussi d’impulser le développement social et économique dans l’espace communautaire en tirant le meilleur parti des potentialités agricoles, fauniques et halieutiques.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir