Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Le Premier ministre Joseph Marie Christophe Dabiré a reçu en audience le jeudi 28 mars 2019 une délégation de l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) conduite par son contrôleur général, Luc Marius Ibriga. A l’ordre du jour de ce rendez-vous, il a été question du fonctionnement de l’ASCE-LC et de son avenir.

A sa sortie d’audience, le contrôleur général de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga a expliqué que, l’objet de sa visite chez le Chef du gouvernement était d’abord pour le féliciter pour sa nomination et le remercier pour les mots «très aimables» qu’il a prononcés à l’endroit de l’ASCE lors de sa déclaration de politique générale.

Par ailleurs, il dit avoir profité de l’occasion pour lui soumettre aussi un certain nombre de préoccupations de l’institution par rapport à sa restructuration, à la construction de son nouveau siège et un certain nombre de question qui concerne le contrôle et l’investigation au Burkina Faso. «Donc, le Premier ministre a eu une oreille attentive à nos préoccupations et nous pensons que le soucis qu’il a de mettre en œuvre une gouvernance vertueuse au Burkina Faso rencontre l’assentiment de l’ASCE-LC dont la mission est de travailler à cette gouvernance vertueuse» s’est exprimé M. Ibriga. 

Il a indiqué que son institution était en phase avec les préoccupations du Premier ministre. «Nous étions en phase avec les préoccupations du Premier ministre et nous sortons de cette audience réconfortés parce que, nous avons trouvé des points de convergences avec le Premier ministre pour le travail à l’avenir» a conclu le contrôleur général de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir