Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

POLITIQUE

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) via cette déclaration salue l’accord conclu entre le gouvernement et la coordination des syndicats des finances et de l’économie. Le parti au pouvoir « exhorte les travailleurs à se remettre résolument au travail après ce long blocage de l’administration financière ».

Le Conseil des ministres du mercredi 25 avril 2019 annonçait à l’opinion nationale l’aboutissement des négociations entre le Gouvernement et la Coordination des syndicats du ministère de l’Economie des Finances et du Développement (CS-MINEFID) sur la gestion du Fonds commun.

Au terme des négociations, le conseil des ministres, fort des accords consensuels acceptés par toutes les parties, a adopté  un décret portant règlementation de la prime de motivation.

Ce décret définit la prime de motivation et détermine les bénéficiaires et les modalités de répartition de cette prime de motivation.

L’adoption de ce décret permet l’application effective des articles 92, 93 et 94 de la loi de finances n°42-2018/AN portant loi de finances, gestion 2019.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) salue la justesse des décisions prises par le gouvernement en vue de résorber la crise au MINEFID qui impactait négativement sur les finances de l’Etat et sur l’économie burkinabè. Notre parti salue le sens des responsabilités et du compromis dont ont fait montre toutes les parties lors les négociations.

Le MPP félicite le gouvernement pour l’interprétation intelligente qui a été faite des dispositions de la loi des Finances 2019, et de l’esprit de la conférence sur les rémunérations.

Le Parti apprécie et soutient le gouvernement pour le sens du compromis qui l’a guidé en prenant en compte les contours de la dimension sociale auxquels auraient été exposés les agents du MINEFID sans mesures d’accompagnement dans l’application de la loi de finances.

Le parti du soleil levant salue les sacrifices consentis par toutes les parties qui ont abouti à ce pertinent et grand compromis qui témoigne du sens du dialogue, de la mesure et de l’intérêt bien compris de la préservation de la paix sociale que le gouvernement a du reste toujours cultivé.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) exhorte les travailleurs du MINEFID à se remettre résolument au travail après ce long blocage de l’administration financière qui a causé des désagréments aux Burkinabè et à leur économie.

Le Porte-parole du parti

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé