Aujourd'hui,
URGENT
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019

POLITIQUE

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) via cette déclaration salue l’accord conclu entre le gouvernement et la coordination des syndicats des finances et de l’économie. Le parti au pouvoir « exhorte les travailleurs à se remettre résolument au travail après ce long blocage de l’administration financière ».

Le Conseil des ministres du mercredi 25 avril 2019 annonçait à l’opinion nationale l’aboutissement des négociations entre le Gouvernement et la Coordination des syndicats du ministère de l’Economie des Finances et du Développement (CS-MINEFID) sur la gestion du Fonds commun.

Au terme des négociations, le conseil des ministres, fort des accords consensuels acceptés par toutes les parties, a adopté  un décret portant règlementation de la prime de motivation.

Ce décret définit la prime de motivation et détermine les bénéficiaires et les modalités de répartition de cette prime de motivation.

L’adoption de ce décret permet l’application effective des articles 92, 93 et 94 de la loi de finances n°42-2018/AN portant loi de finances, gestion 2019.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) salue la justesse des décisions prises par le gouvernement en vue de résorber la crise au MINEFID qui impactait négativement sur les finances de l’Etat et sur l’économie burkinabè. Notre parti salue le sens des responsabilités et du compromis dont ont fait montre toutes les parties lors les négociations.

Le MPP félicite le gouvernement pour l’interprétation intelligente qui a été faite des dispositions de la loi des Finances 2019, et de l’esprit de la conférence sur les rémunérations.

Le Parti apprécie et soutient le gouvernement pour le sens du compromis qui l’a guidé en prenant en compte les contours de la dimension sociale auxquels auraient été exposés les agents du MINEFID sans mesures d’accompagnement dans l’application de la loi de finances.

Le parti du soleil levant salue les sacrifices consentis par toutes les parties qui ont abouti à ce pertinent et grand compromis qui témoigne du sens du dialogue, de la mesure et de l’intérêt bien compris de la préservation de la paix sociale que le gouvernement a du reste toujours cultivé.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) exhorte les travailleurs du MINEFID à se remettre résolument au travail après ce long blocage de l’administration financière qui a causé des désagréments aux Burkinabè et à leur économie.

Le Porte-parole du parti

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé