Aujourd'hui,
URGENT
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019

POLITIQUE

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) tout en condamnant l’attaque de Dablo qui a fait six morts dont le vicaire de la paroisse invite les Burkinabè « à renforcer la tolérance légendaire et la solidarité agissante ».

L’insécurité que connait notre pays depuis trois ans prend de l’ampleur et menace à présent le vivre-ensemble. 

En effet, le dimanche 28 avril 2019, le pasteur de Sirgadji, dans le Soum, et cinq de ses fidèles ont été abattus dans leur église en plein culte, par des individus armés non identifiés. Ce dimanche 12 mai, c’est un prêtre de l’église catholique de Dablo, dans le Sanmatenga, et cinq fidèles de ladite église, qui ont été tués. 

En outre, depuis le début des attaques, de nombreux leaders musulmans et coutumiers ont été sauvagement assassinés par les individus sans foi ni loi.

Au nom de l’UPC et en mon nom propre, je présente mes sincères condoléances aux familles biologiques et religieuses des personnes lâchement tuées. 

La nouvelle tactique de notre ennemi commun consiste à nous diviser, à nous opposer pour mieux nous combattre. Il nous appartient donc d’éviter ce piège, en travaillant à renforcer la tolérance légendaire et la solidarité agissante qui ont toujours caractérisé les relations entre toutes les confessions religieuses dans notre pays.

En ces moments difficiles, puissent nos prières et actes de piété ressouder notre pays dans tous ses compartiments, et permettre que nous affrontions victorieusement l’ennemi, dans l’unité.

 

Ouagadougou, le 12 mai 2019

Le Président de l’UPC, 

Zéphirin DIABRE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé