Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

POLITIQUE

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) tout en condamnant l’attaque de Dablo qui a fait six morts dont le vicaire de la paroisse invite les Burkinabè « à renforcer la tolérance légendaire et la solidarité agissante ».

L’insécurité que connait notre pays depuis trois ans prend de l’ampleur et menace à présent le vivre-ensemble. 

En effet, le dimanche 28 avril 2019, le pasteur de Sirgadji, dans le Soum, et cinq de ses fidèles ont été abattus dans leur église en plein culte, par des individus armés non identifiés. Ce dimanche 12 mai, c’est un prêtre de l’église catholique de Dablo, dans le Sanmatenga, et cinq fidèles de ladite église, qui ont été tués. 

En outre, depuis le début des attaques, de nombreux leaders musulmans et coutumiers ont été sauvagement assassinés par les individus sans foi ni loi.

Au nom de l’UPC et en mon nom propre, je présente mes sincères condoléances aux familles biologiques et religieuses des personnes lâchement tuées. 

La nouvelle tactique de notre ennemi commun consiste à nous diviser, à nous opposer pour mieux nous combattre. Il nous appartient donc d’éviter ce piège, en travaillant à renforcer la tolérance légendaire et la solidarité agissante qui ont toujours caractérisé les relations entre toutes les confessions religieuses dans notre pays.

En ces moments difficiles, puissent nos prières et actes de piété ressouder notre pays dans tous ses compartiments, et permettre que nous affrontions victorieusement l’ennemi, dans l’unité.

 

Ouagadougou, le 12 mai 2019

Le Président de l’UPC, 

Zéphirin DIABRE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé