Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a assisté ce dimanche dans la journée, au sanctuaire marial Notre Dame de Yagma, à la messe de clôture de la 3e assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale d’Afrique de l’Ouest (RECOWA-CERAO).

Cette rencontre, débutée le 13 mai 2019 dans la capitale burkinabè, a réuni 150 évêques des 15 pays de l’Afrique de l’Ouest sous le thème : « la nouvelle évangélisation et le développement humain intégral dans l’Eglise famille de Dieu en Afrique de l’Ouest ».

L’archevêque de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouédraogo, a exprimé sa gratitude au président du Faso pour « sa proximité et sa bienveillante sollicitude ». Il a également invité l’ensemble des Burkinabè à « prier avec foi et espérance » pour le Burkina Faso et pour tous les pays victimes d’attaques terroristes.

L’archevêque de Jos au Nigéria, Mgr Ingnatius Kaigama, qui a célébré la messe a, pour sa part, invité les fidèles à prôner l’amour pour lutter contre l’extrémisme et la haine.

Par ailleurs dans leur message pastoral « de paix, d’encouragement et d’espérance », les évêques ont condamné le terrorisme et les violences communautaires et religieuses qui endeuillent notre pays. « Nous exprimons vos vives condamnations, notre solidarité et notre compassion au peuple burkinabè» a déclaré l’évêque d’Abgoville, Mgr Alexis Touabley, qui a soutenu que la présence de l’ensemble des évêques de l’Afrique de l’Ouest au Burkina Faso, en dépit de la situation sécuritaire, est « un signe de proximité affective et effective ».

Les évêques ont également réaffirmé leur volonté et leur engagement à combattre toutes les formes de violences et de manipulations ourdies par les ennemis de la paix et de Dieu. « Nous ne céderons jamais à leurs manipulations » a soutenu Mgr Alexis Touabley.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir