Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone

POLITIQUE

Dans le cadre de l’opérationnalisation de la composante police de la force conjointe du G5 Sahel, une délégation du secrétariat permanent du G5 Sahel, accompagnée du Directeur général de la Police Nationale du Burkina Faso, par ailleurs président en exercice de la composante police, a séjourné à Lyon au siège de l’OIPC-INTERPOL du 15 au 17 mai 2019 pour la signature d’un protocole d’accord.

En effet, l’organisation internationale de police criminelle (Interpol) et le secrétariat permanent du G5 Sahel ont signé le jeudi 16 mai à Lyon en France, un accord de coopération pour faciliter l’échange d’informations et d’expertise dans la lutte contre le terrorisme et le crime transfrontalier.

Ledit accord a été matérialisé au siège de Interpol par monsieur Jürgen Stock, secrétaire général d’Interpol et monsieur Maman Sambo Sidikou, secrétaire permanent du G5 Sahel.

L’objectif principal visé par cet accord est d’instaurer un cadre pour la coopération entre les deux institutions dans la limite de leurs domaines de compétences en matière de prévention et de répression des actes terroristes et d’autres formes de criminalité transfrontalière.

Ce partenariat consacre donc un cadre juridique régissant les échanges de données et d’informations entre Interpol et le G5 Sahel et contribuera à renforcer les actions de la composante police de la force conjointe du G5 Sahel.

Police nationale du Burkina Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé