Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

©présidence du Faso

POLITIQUE

 Les chefs d’Etat africains ont entamé ce dimanche dans la matinée, les travaux du sommet extraordinaire de l’Union africaine consacré au lancement de la Zone de libre échange continentale africaine, sous la présidence de Abdel Fattah El Sissi, président en exercice de l'Union africaine. A ce jour ce sont 27 pays qui ont ratifié les instruments de la ZLECAf qui, selon le président Mahamadou Issoufou, va augmenter le taux de croissance dans les pays africains. 

Six discours ont ponctué la cérémonie d'ouverture du 12e sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l'Union africaine : celui du président en exercice de l'UA le président égyptien Abdel Fattah El Sissi, le discours de bienvenue du président nigérien Mahamadou Issoufou, leader désigné pour la promotion de la ZLECAf, ceux du président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, de la vice-Secrétaire générale de l'Onu Amina Mohamed, du directeur général-adjoint de l’Organisation mondiale du Commerce Yonov Frédérick Agam et du directeur Général d’AFFrexibank.

Le sommet de Niamey auquel le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a pris part, est un moment historique, selon le président Mahamadou Issoufou, leader désigné pour la promotion de la zone. «L’entrée en vigueur de la Zone de libre échange continentale africaine est la plus rapide de notre organisation. Cela prouve l'intérêt que nos peuples, nos Etats, attachent aux échanges interafricains» a dit M. Issoufou dans son discours de bienvenue. Il a rappelé que la ZLECAf est un marché de 1,2 milliards d'habitants et va atteindre 2,5 milliards en 2050. 

Mahamadou Issoufou a indiqué que cette zone offre beaucoup d'opportunités, notamment aux entreprises, mais son optimisation dépend d’autres facteurs : il s’agit de la signature des protocoles sur la libéralisation du commerce des marchandises, des services, et le règlement de différends, actuellement en négociation.

Selon le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, la ZLECAf est le plus grand espace d’échange dans le monde. Entré en vigueur depuis le 30 mai 2019 à travers la ratification de 24 pays, la ZLECAf sera, a-t-il poursuivi, soutenue entre autres par des règles d'origine définies de listes de concession tarifaire dans le commerce des biens, des mécanismes de surveillance et d’élimination des barrières douanières, et un portail de l'observatoire africain de commerce.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, les chefs d’Etat se sont retirés pour poursuivre leurs travaux à huis-clos.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir