Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience le vice-ministre des Affaires étrangères de la Russie Mikael Bogdanov, ce mardi en fin de matinée. 

Au cours de cette entrevue où la relance de la coopération entre les deux pays a été abordée, le diplomate russe a transmis les remerciements du président Vladimir Poutine à son homologue du Burkina Faso, pour avoir accepté de prendre part au forum Russie-Afrique prévu le 24 octobre prochain à Sotchi. 

« Le Burkina Faso est un partenaire de longue date avec lequel la relation a été toujours marquée par l’amitié et la confiance. Il faut aujourd’hui mettre tous les efforts pour donner un nouvel élan à ces relations » a déclaré Mikael Bagdanov à sa sortie d’audience.

Pour Mikael Bogdanov, la relation de coopération entre son pays et le Burkina Faso nécessite un renforcement. « Il s’agit du renforcement du dialogue politique ainsi que de notre interaction dans les organismes internationaux, de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière » a-t-il précisé.

M. Bogdanov a aussi souligné l’intérêt pour les deux pays d’intensifier leur coopération économique ainsi que le milieu d’affaires. 

Par ailleurs, la question de la formation des cadres en Russie a également été au menu des échanges. Mikael Bogdanov a ainsi rappelé que son pays a déjà formé près de 3500 cadres burkinabè.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir