Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, chef suprême des armées, a présidé en début de soirée dans la ville de Pô, province du Nahouri, région du Centre-sud, la cérémonie officielle de sortie de la 18e promotion de l’Académie militaire Georges Namoano. Les 60 élèves-officiers d’active de la promotion «Combativité», issus de douze pays d’Afrique de l’Ouest, de l’Est et du Centre, ont reçu leurs épaulettes de sous-lieutenant.

Pour le délégué de la promotion, Stéphane Abdoul Kader Somé, les élèves-officiers ont bénéficié d’une formation pluridisciplinaire qui leur permet de commander avec professionnalisme et rigueur. Selon lui, ces moments de formation ont été surtout marqués par une ambiance exemplaire, la discipline et l’esprit d’équipe. Il a indiqué, au nom de toute la promotion, la disponibilité des sous-lieutenants sortants, à servir partout où le devoir les appelle.

«Désormais aguerris aux métiers des armes, nous sommes prêts à monter au front pour combattre le terrorisme», dira-t-il.

Selon le commandant de l’Académie militaire Georges Namoano, le lieutenant-colonel Didier Bamouni, la formation a consisté à préparer les élèves-officiers d’active au commandement et à l’exercice de l’autorité. Il les a invités à servir avec loyauté, sacrifice et sens de responsabilité.

Le chef d’état-major général des Armées, le général Moïse Minoungou, a soutenu que cette sortie de promotion se tient à un moment où le Burkina Faso, et certains pays de la région, font l’objet d’attaques terroristes.

Cette situation requiert, selon lui, une action synchronisée des couches sociales de la Nation et des Forces armées nationales, pour vaincre l’ennemi commun. Il a exhorté les élèves-officiers de la 18e promotion de l’Académie militaire à savoir faire corps avec le peuple, en vue de s’adapter aux nouvelles stratégies d’attaques menées par les groupes terroristes.

La promotion «Combativité» dont le parrain est le général Honoré Nabéré Traoré, s’est engagée, devant le président du Faso, à défendre la Nation et à vivre pour la patrie, jusqu’au sacrifice suprême. La transmission du flambeau et un défilé ont marqué la fin de la cérémonie.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir