Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a accordé en fin de matinée, une audience au commandant sortant de la Force conjointe du G5 Sahel, le général Hanena Ould Sidi de Mauritanie. Il était accompagné de son successeur, le général nigérien Oumarou Namata Gazama.

« Je suis en fin de mission au niveau de la Force conjointe du G5 sahel, je suis donc venu dire au revoir au président du Faso et lui présenter mon successeur, le nouveau commandant de la force, le général Oumarou Namata Gazama » a déclaré à l’issue de l’audience, le général Hanena en poste depuis juillet 2018.

Cet entretien avec le président en exercice du G5 Sahel a été également une occasion pour le commandant sortant de faire le point de sa mission à la tête de la Force conjointe. « On a fait un compte rendu des activités et du mandat passé au président du Faso. Nous avons aussi évoqué les problèmes qui continuent de se poser au niveau de la Force conjointe, pour lesquelles des solutions urgentes doivent être trouvées » a souligné le général Hanena Ould Sidi.

En termes de bilan de son passage au commandement de la Force conjointe du G5 Sahel, le général mauritanien a noté « avec satisfaction », la mise en place d’une chaîne de commandement courte, l’instauration d’une discipline forte, la présence permanente de troupes dans les zones sensibles, le renforcement des liens entre la force et les populations, et l’existence d’un système de renseignement efficace.

Le commandant sortant a annoncé la poursuite des opérations conjointes. « Une planification trimestrielle a été déjà faite et le commandant entrant va donner des instructions pour que le travail de planification continue afin que les opérations de ce trimestre soient menées comme elles ont été planifiées » a relevé le général Hanena Ould Sidi.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir