Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

©Présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé ce matin une audience au président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer. Les échanges ont essentiellement porté sur le soutien de l’organisation au Burkina Faso, face à la situation sécuritaire que traverse le pays.

« C’est l’occasion pour nous de faire le point de nos interventions au Burkina Faso, et de réaffirmer notre forte détermination à poursuivre nos efforts et à les renforcer pour l’année prochaine », a déclaré le président du CICR, à sa sortie d’audience. 

Le comité, selon son président, en collaboration avec la Croix-rouge du Burkina, travaille à répondre de manière significative aux préoccupations des populations, surtout des déplacés. Il s’agit de l’assistance aux populations en matière de santé et d’alimentation dans les zones les plus touchées par l’insécurité, et l’appui aux forces de défense et de sécurité, ainsi qu’aux acteurs des droits humanitaires. Toutes ces actions constituent, selon lui, le rôle et la fonction du CICR dans ses différentes interventions.

Peter Maurer a également souligné que la question de la mobilisation internationale a été abordée au cours de l’entretien avec le président Kaboré. « Nous avons évalué certaines possibilités dans les semaines et mois à venir, pour un engagement renouvelé des pays donateurs, pour accompagner les pays du Sahel et bien entendu le Burkina Faso », a conclu le président du Comité International de la Croix Rouge.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé