Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a présenté ce dimanche en fin de matinée, à la résidence de l’ambassadeur de France, ses condoléances et celles du peuple burkinabè à la France, suite au décès de l’ancien président Jacques Chirac.

Face à la presse nationale et internationale, après avoir signé le livre des condoléances, le président Roch Marc Christian Kaboré a déclaré qu’avec la disparition de l’ancien président français, « c’est une page du gaullisme qui se referme ».

Une longue page marquée par une bonne relation entre Jacques Chirac et l’Afrique, rappelant au passage son appellation « Chirac l’africain ». « Avec les chefs d’Etat de sa génération, il a entretenu de bons rapports avec l’Afrique », dira le président du Faso.

Le président Burkinabè a également rappelé les réalisations faites faites au Burkina Faso, durant les mandats du président Jacques Chirac, comme la construction du centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles De Gaule.

Roch Marc Christian Kaboré a réaffirmé que le Burkina Faso et la France ont toujours eu de bonnes relations d’amitié, de fraternité et de solidarité.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir