Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce vendredi après-midi, une délégation du Congrès des États-Unis d’Amérique en tournée africaine. Il s’agit des membres de la sous-commission Afrique de la Commission Affaires étrangères de la Chambre des Représentants.

« Nous avons eu une rencontre très productive avec le président du Faso qui nous a fait le point de la situation sécuritaire au Burkina et dans la sous-région. Et une fois de retour aux États-Unis, nous prendrons les bonnes décisions et verrons comment étendre le soutien que nous octroyons au Burkina Faso, et intensifier les relations de coopération qui existent entre les États-Unis et le Burkina Faso, en matière de sécurité », a déclaré Karen Bass, la chef de délégation.

Elle a réaffirmé la solidarité de son pays avec le Burkina Faso en ces moments difficiles, et rappelé le soutien des États-Unis à l’Afrique.

« Je suis très heureuse pour les programmes mis en place, particulièrement le MCC qui soutient le développement de l’Afrique et tous les programmes initiés dans le domaine de la sécurité qui vont, au final, contribuer au développement du Burkina Faso et de tout le continent », a dit Karen Bass.

Selon la chef de la délégation, pour établir des relations de coopération avec l’Afrique et participer à la résolution de ses problèmes, il est important d’écouter les Africains. C’est dans cette logique que se situe sa visite au Burkina Faso, dernière étape d’une tournée africaine qui l’a conduite à Djibouti et au Niger.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir