Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

POLITIQUE

L’ambassadeur de la Turquie au Burkina Faso, Ahmet Asim Arar, a organisé ce mardi 29 octobre 2019 à sa résidence de Ouagadougou un cocktail à l’occasion du 96e anniversaire de la naissance de la République de Turquie. Au cours de cette soirée qui a connu la présence de plusieurs diplomates accrédités au Burkina, l’ambassadeur a saisi l’occasion pour faire le point sur l’état de la coopération bilatérale entre son pays et le Burkina Faso.

La République turque a été proclamée le 29 octobre 1923 et cette date est commémorée chaque année comme la fête nationale de la Turquie. A Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, l’ambassadeur accrédité a célébré ce moment symbolique avec ses hôtes burkinabè et autres diplomates accrédités au cours d’un cocktail.

Le moment solennel de ce cérémonial a été le discours qu’il a livré à l’assistance. Allocution axée sur l’état des relations entre son pays et les pays africains et le Burkina Faso en particulier.

« L’engagement de la Turquie en Afrique est basé sur l’établissement des relations durables. Notre objectif principal est d’établir une coopération profondément enracinée avec nos homologues africains d’une manière mutuellement productive. Notre intérêt envers l’Afrique se concrétise d’abord par des contacts  politiques intensifiés  au plus haut niveau » a fait savoir le diplomate turc, Ahmet Asim Arar.

En ce qui concerne l’état de la relation avec le Burkina, elle est exemplaire à l’en croire. Il a cité, entre autres, la visite du ministre turc des affaires étrangères à Ouagadougou en juillet 2017, la participation d’une délégation burkinabè conduite par le ministre du Commerce au 2e forum d’économie et des affaires Afrique-Turquie en octobre 2018 à Istanbul,  la visite du président de l’Assemblée nationale burkinabè en Turquie en février 2019 et la visite d’Etat du président du Faso Roch  Marc Christian Kaboré en avril 2019. Cette visite d’Etat a donné lieu à la signature de trois accords bilatéraux.

Par ailleurs, Ahmet Asim Arar a précisé que la tenue de la commission économique mixte Faso-Turquie qui s’est tenue au début de ce mois d’octobre 2019 à Ouagadougou a permis la signature de 7 accords qui renforceront davantage la consolidation des rapports bilatéraux entre les deux pays. Ces différents accords visent à accroître l’évolution des investissements réciproques et des échanges commerciaux.

Concrétisée officiellement en 2006, la coopération entre le Burkina Faso et la Turquie porte principalement sur l’éducation, la santé, la promotion économique et commerciale, l’agriculture, l’accès à l’eau et le secteur aérien et militaire à travers la formation.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir