Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

Image d'illustration

POLITIQUE

Dans ce communiqué de presse, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) annonce qu’elle va procéder à l’installation de ses démembrements à l’étranger pour les élections de 2020 du 1er au 10 novembre 2019. 

Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2020, le gouvernement burkinabè a décidé de la mise à jour du fichier électoral. Une opération dont l’un des volets est la constitution de la liste électorale biométrique des Burkinabè vivant hors du pays. 

A cet effet, la CENI met en place ses démembrements à l’étranger, du 1er au 10 novembre 2019, dans les pays suivant : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Belgique, Bénin, Canada, Côte d’Ivoire, Egypte, Etats-Unis, France, Gabon, Ghana, Italie, Mali, Maroc, Niger, Nigeria, Libye, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie.

Il s’agit des Commissions électorales indépendantes d’ambassade (CEIAM) et des Commissions électorales indépendantes de Consulat (CEIC).

Selon le Code électoral, en son article 22 bis, la Commission électorale indépendante d’ambassade (CEIAM) et la Commission électorale indépendante de consulat (CEIC) se composent chacune comme suit : 

• une personnalité désignée par les partis et formations politiques de la majorité ; 

• une personnalité désignée par les partis et formations politiques de l’opposition ;

• une personnalité désignée par les organisations de la société civile reconnues par l’ambassade ou le consulat général. 

La structure est assistée par le trésorier de l’ambassade ou le percepteur du consulat général.

Cette mise en place des démembrements à l’étranger intervient après celle de 415 Commissions électorales locales en interne, au niveau des provinces, des communes et des arrondissements. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir