Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Le  Secrétaire général de la section provinciale de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa) dans le Soum a également perdu la vie dans l’attaque qui a coûté la vie à Oumarou Dicko, député maire de la ville de Djibo, selon ce communiqué du parti.   M. Dicko a été tué le 3 novembre 2019 avec trois autres alors qu'ils étaient à bord d'un véhicule à Gaskindé, à 20 Km de Djibo.

«C’est avec une "profonde émotion" et une très grande tristesse que la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a appris l’assassinat du Député-maire de Djibo, Oumarou DICKO et trois de ses  compagnons dont Yacouba GUINDO, militant de la NAFA, tête de liste du parti aux élections législatives de 2015 et également  Secrétaire Général de la section provinciale de la NAFA dans le Soum.   

En ces douloureuses circonstances pour l’ensemble du peuple burkinabè et notre parti qui a perdu un militant fidèle et engagé pour la nation, la NAFA présente ses condoléances les plus attristés aux familles endeuillées. 

Au nom de l’ensemble de ses militants, le Parti  exprime toute sa compassion et sa solidarité à toutes les filles et fils de la province du Soum. 

La NAFA condamne avec fermeté cette énième attaque inhumaine que rien ne saurait justifier. 

Le parti recommande que des enquêtes indépendantes, impartiales et des autopsies soient réalisées pour démasquer ces crimes odieux en n’excluant aucune piste endogène ou exogène.

Le parti appelle au regard  du drame et de la situation cruciale que vit notre pays  à l’union sacrée, à la cohésion nationale , à la vigilance et à la résistance de tous les Burkinabè.

La NAFA  invite également  les autorités du pays à œuvrer davantage à mettre tout en œuvre pour impliquer toutes les filles et fils du Burkina Faso pour garantir la paix, la sérénité, la sécurité des personnes et des biens.

Paix aux âmes des disparus  et du courage aux familles éplorées!

Que Dieu le Tout puissant leur rende justice, et qu’Il protège la terre libre du Burkina Faso !»

Pr  Mamoudou H. DICKO 

Ambassadeur pour la Paix Universelle

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir