Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce dimanche après-midi avec les maires et les députés du Burkina Faso, autour des préoccupations des collectivités territoriales.

Cette rencontre entre les parlementaires, les maires et le président du Faso, intervient à l’issue des 16e Journées de la commune du Burkina Faso, tenues du 21 au 23 novembre 2019 à Manga dans la région du Centre-sud.

Elle a servi de cadre d’échanges entre le chef de l’Etat et les élus locaux, sur les préoccupations des collectivités territoriales du Burkina Faso, relatives au transfert des compétences et des ressources aux communes, afin de leur permettre de mieux fonctionner.

Tout en louant les efforts des services déconcentrés de l’Etat, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso, Armand Roland Pierre Béouindé, a souhaité que le président du Faso ait une attention particulière sur les préoccupations des collectivités.

« J’ai instruit le ministère en charge des finances pour que cette question de régulation des budgets de 2020 puisse être réglée, quitte à faire des avances dès le mois de février, afin de permettre aux mairies de fonctionner », a soutenu le président du Faso.

En ce concerne le transfert de personnel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé que le ministère en charge de l’Administration territoriale est en train de travailler pour permettre le redéploiement du personnel de l’Etat au sein des collectivités.

Les élus locaux ont réaffirmé leur soutien et leur adhésion à la vision et à l’action du président du Faso, et leur fidélité à la Nation, pour le développement du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir