Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, sur son initiative, a reçu une délégation de l’unité d’action syndicale (UAS). Cette rencontre a eu lieu dans l’après-midi de ce lundi 2 décembre 2019, avec pour objectif, d’envisager la reprise des négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux, avant la fin de l’année.

Il y a quelques mois, Gouvernement et syndicats étaient réunis autour d’une table pour discuter du cahier de doléances 2017. Malheureusement, selon le ministre en charge de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro, les discussions s’étaient heurtées à un certain nombre d’éléments préalables sur lesquels l’unité d’action syndicale souhaitait avoir des précisions de la part du Gouvernement.

Suite donc à cette requête, le Premier ministre a rencontré les responsables de l’Unité d’action syndicale courant mois de juillet et a proposé la mise en place d’un comité bipartite, afin d’échanger sur ces questions et c’est ce qui a été fait, à en croire le ministre Ouaro.

La rencontré de ce 2 décembre avec les responsables de l’UAS, était l’occasion de transmettre aux partenaires sociaux, un certain nombre de documents à examiner, parmi lesquels, des textes retraçant l’historique de l’UITS, des documents sur les discussions des travaux de la commission bipartite, du communiqué final qui a été signé et les propositions du Gouvernement en matière d’application de l’UITS.

« Une proposition de chronogramme de reprise des discussions entre le Gouvernement et l’unité d’action syndicale est envisagée dans ce mois de décembre », a révélé le ministre en charge de l’éducation nationale. Il a confié que le Premier Ministre attend un retour de l’UAS sur les propositions, afin qu’ils puissent enfin poursuivre sereinement les discussions.

Saluant l’initiative du gouvernement, le porte-parole de l’UAS, Bassolma Bazié, a annoncé que les différents documents seront analysés par la base, avant toute décision. A l’entendre, si le contenu est en conformité avec leurs revendications, une suite favorable sera donnée.

DCRP/PM

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir