Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Représentant Résident de la Banque mondiale au Burkina Faso, Cheick F. Kanté, est en fin de mission. Dans l’après-midi de hier jeudi 12 décembre 2019, il est allé faire ses adieux au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. Il a profité de cet entretien pour remercier le Chef de l’exécutif ainsi que tous les membres du Gouvernement pour l’appui et le soutien dont il a bénéficié durant son séjour au pays des Hommes intègres.

Au terme d’un séjour de presque 4 ans, la mission de Cheick F. Kanté comme Représentant Résident de la Banque mondiale au Burkina Faso est achevée. Comme l’exige la courtoisie diplomatique, il est allé faire ses adieux au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré.

A cette occasion, il a exprimé toute sa reconnaissance au Premier ministre et à tous les membres de son Gouvernement pour l’appui et le soutien dont il a bénéficié pendant l’exercice de sa mission.

Tout en encourageant le Gouvernement burkinabè à persévérer pour faire face aux défis actuels, Cheick F. Kanté a renouvelé encore une fois « l’engagement continu » de cette institution de Bretton Woods auprès des autorités et des populations du Burkina Faso pour faire face à l’agenda du développement économique et social.

Il a jugé son bilan « positif », en ce sens, que selon lui, depuis la Conférence de Paris pour le financement du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) en 2016, la Banque mondiale « est à l’avant-garde des partenaires techniques et financiers, en termes d’appuis multiformes et multisectoriels aux efforts du Burkina Faso ».

« Nous avions pris des engagements et à l’heure actuelle, le bilan est tel que nous avons largement dépassé nos engagements, en termes d’appuis financiers et techniques, de conseils et d’accompagnement au Gouvernement. Nous sommes fiers d’avoir été associés et nous continuons d’être fiers d’accompagner le Gouvernement dans ces efforts de faire avancer le progrès économique et social au bénéfice de toutes les populations », a-t-il expliqué.

A son avis, le portefeuille, c’est-à-dire l’ensemble des projets et programmes de la Banque mondiale en cours au Burkina Faso s’élève à peu près à 2,3 milliards de dollars américains.

Et le Représentant Résident de la Banque mondiale au Burkina Faso d’ajouter : « Nous sommes dans tous les secteurs-clés de développement qui concernent le capital humain, notamment l’éducation, la santé, la protection sociale, l’agriculture, l’énergie, l’économie numérique, etc. J’espère que cela va continuer afin d’aider le Gouvernement à faire face aux défis actuels qui sont ceux des populations déplacées qui divergent nos attentions sur les vrais problèmes du développement. J’espère que cette situation de guerre qui nous est imposée va passer rapidement pour qu’on revienne donc à la résolution des problèmes de développement économique et social ».

Cheick Kanté a été élevé au rang d’Officier de l’Ordre de l’Etalon par le président du Faso.

DCRP/PM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir