Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

POLITIQUE

Un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) a déclaré mercredi que le respect et la protection des droits de l'homme étaient une réalisation importante de la civilisation humaine et une quête constante du PCC et du gouvernement chinois.

Huang Kunming, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du Département de l'information du Comité central du PCC, a fait ces remarques lors du Forum des droits de l'homme Sud-Sud 2019.

Le PCC a toujours fait de la quête du bien-être du peuple son aspiration originelle, et protéger les intérêts de la population a toujours été un principe fondamental du système socialiste à la chinoise, a expliqué M. Huang.

Il a indiqué que la Chine avait trouvé une voie de développement adaptée à ses conditions réelles et avait acquis une expérience inestimable au cours des 70 dernières années.

Il a appelé les pays en développement dans le monde à œuvrer ensemble pour promouvoir les progrès dans la cause des droits de l'homme et bâtir une communauté de destin pour l'humanité.

Plus de 300 fonctionnaires, experts, universitaires et diplomates de quelque 80 pays, régions et organisations internationales ont assisté au forum.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir