Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en fin de matinée de ce lundi 23 décembre, le rapport 2018 de la Cour des Comptes, remis par son Premier président Jean Emile Somda.

Ce rapport est le fruit des trois chambres de l’institution : la chambre de contrôle des opérations de l’Etat, la chambre de contrôle des opérations des collectivités territoriales, et la chambre de contrôle des opérations des entreprises publiques. « Chacune de ces trois chambres a produit un rapport au cours de l’année. Nous avons retenu un certain nombre de rapports qui présentent un intérêt pour le public et pour les autorités » a souligné M. Somda.

Les rapports publiés participent de la transparence dans la gestion des affaires publiques. Le Premier président de la Cour des Comptes a par ailleurs échangé avec le chef de l’Etat sur la mise en œuvre des recommandations. Pour ce faire, le président du Faso a suggéré la mise en place d’un mécanisme de suivi.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir