Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Au cours de la conférence de presse à l’issue de la rencontre des chefs d’Etat du G5 Sahel à Pau en France, le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé les priorités de l’organisation pour des résultats rapides et concrets sur le terrain.

Selon Roch Marc Christian Kaboré, l’action contre le terrorisme au Sahel repose sur quatre piliers qui doivent désormais guider l’action du G5 Sahel et de l’ensemble de ses partenaires dans le cadre de la lutte.

Il s’agit de coordonner l’ensemble des opérations des forces sur le terrain et les concentrer sur le fuseau centre contre l’EIGS (l’Etat islamique au grand Sahara), de renforcer les capacités des armées nationales, de restaurer l'autorité de l'Etat sur l’ensemble des territoires nationaux, et de travailler au développement dans le cadre de l’initiative P3S.

Tout compte fait, l’appui de tous les partenaires est indispensable. Et le G5 Sahel sait compter sur la coalition internationale qui «regroupe les pays du G5 sahel, la France, l’Union africaine, l’Union européenne et tout autre partenaire qui souhaite y participer», a dit le président en exercice du G5 Sahel.

«Il nous faut des résultats probants rapides, parce que nous jouons la crédibilité de chaque pays ici présent, et la crédibilité de la coalition de façon générale», a rappelé Roch Marc Christian Kaboré, au cours de la conférence de presse.

Pour le président français Emmanuel Macron, la présence de la France au Sahel vise deux objectifs: participer à la lutte contre le terrorisme, une menace qui ne reste jamais locale, et permettre aux pays du Sahel d’assumer leur pleine souveraineté sur le territoire.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir