Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

POLITIQUE

Ce mardi, 12 février 2020, S.E. M. Li Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a reçu en audience l’association des parents des 22 étudiants burkinabè vivants à Wuhan conduit par M. Ibrahim KONE, Directeur Asie, Moyen-Orient et Pacifique du Ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Le directeur a remercié la Chine pour ses soutiens multiformes aux étudiants burkinabè et a affirmé que cette rencontre avait pour objectif de traduire la solidarité du peuple burkinabè à son pays ami. Selon M. Oumarou, porte-parole de ladite association, les parents sont venus pour apporter leur «soutien et encouragements au peuple chinois et souhaiter un prompt rétablissement aux malades».

Et M. Jules a renchéri que «la souffrance du peuple chinois est notre souffrance». Il n’a pas manqué de présenter ses condoléances à la Chine et ses remerciements aux universités pour le soutien inestimable qu’elles apportent à leurs enfants au quotidien. M. Rémi, un autre parent d’élève a insisté sur l’appui des responsables des universités et surtout du corps professoral qui se prêtent au tutorat.

L’ambassadeur a remercié l’autorité burkinabè de sa solidarité et a salué le soutien inappréciable des parents. Il a aussi profité de l’occasion pour faire une présentation de la situation en Chine qui s’améliore grâce aux mesures strictes adoptées par le gouvernement chinois en mobilisant les ressources de tout le pays, et à son analyse, ces mesures font déjà leur preuve.

Il note une réduction importante de cas suspect et le nombre de guérison qui a déjà atteint 5000 malgré le taux de contamination élevé.

En ce qui concerne les étudiants, des mesures ont également été prises par chaque université, sous la surveillance de l’autorité local et central, telles que l’organisation de l’approvisionnement journalier, le dispositif de moniteur, l’accès contrôlé dans les universités, la distributions des matériels de prévention etc. Il a bon espoir que la situation se normalisera dans les prochaines semaines.

C’est pourquoi il demande aux parents de compter sur la Chine, faire preuve de compréhension et rassurer les étudiants de garder leur sang-froid, de distinguer le vrai du faux dans les informations qu’elles reçoivent, «la peur, la panique, la stigmatisation sont plus terribles que le virus» a-t-il laissé entendre.

Et pour terminer, l’ambassadeur a réaffirmé l'engagement de son institution de rester en contact étroit avec les universités et d’être à côté des parents.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir