Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

POLITIQUE

Confinés dans leur école de formation depuis deux mois en raison de la pandémie de la covid-19, les onze enfants de troupe burkinabè à l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique (EMPT) de Bingerville ont reçu la visite, le mercredi 20 mai 2020, de SEM. Mahamadou Zongo, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso près la République de Côte d’Ivoire.

Pour la circonstance, l’Ambassadeur Zongo était accompagné du Consul général du Burkina à Abidjan, Monsieur Benjamin Nana et du colonel-major Labawo Forogo, Attaché de Défense militaire près l’Ambassade du Burkina.

Accueillie par le Sergent-chef, Olaf Kam, encadreur des enfants de troupe burkinabè, la délégation a eu un long entretien avec tous les onze enfants, sain et sauf, et répartis de la 6ème à la classe de Terminale.

Dans un mot introductif, le colonel-major Labawo Forogo, Attaché de Défense militaire, a indiqué que dans l’ensemble, bon nombre de nos enfants de troupe sont majors de leur classe. En ce qui concerne leur intégration sociale, depuis leur admission à l’EMPT, chaque enfant a une famille adoptive ivoirienne et bénéficie également de l’assistance des délégués consulaires burkinabè de Bingerville.

A la suite de l’Attaché de Défense militaire, l’Ambassadeur Zongo s’est réjoui de bons résultats scolaires. Il a félicité les onze enfants de troupe qui font la fierté de la Représentation diplomatique et consulaire, et partant du Burkina Faso. Il les a encouragés à persévérer dans cette prestigieuse école militaire où on dénombre des enfants de troupe de plus d’une dizaine de pays africains.

«C’est une chance pour vous», a indiqué l’Ambassadeur Zongo qui a saisi cette occasion pour présenter la Représentation diplomatique et consulaire en Côte d’Ivoire.

Le Consul général, Benjamin Nana, est revenu sur la semaine culturelle et sportive de l’EMPT, tenue au mois de mars 2020 au cours de laquelle, le Burkina Faso a remporté le premier prix de meilleur stand. Benjamin Nana a réitéré ses remerciements aux enfants de troupe burkinabè.

Lors de la phase des questions et réponses, les prytanes burkinabè ont émis le vœu d’instituer des prix d’excellence. Proposition validée par l’Ambassadeur Zongo qui a promis également de faire participer dans la mesure du possible les enfants de troupe aux activités de la Représentation diplomatique et consulaire.

Se présentant comme un père et ses enfants, l’Ambassadeur Zongo et sa délégation ont remis symboliquement une enveloppe financière et des cache-nez aux enfants et leur encadreur.

En rappel, l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique (EMPT) de Bingerville est un établissement d’excellence ayant pour mission de donner à ses élèves une formation morale, intellectuelle, technique, physique et militaire qui leur permette de participer dans les meilleures conditions au recrutement des cadres et techniciens des Forces Armées Nationales de Côte d'Ivoire et des Armées des pays frères.

Ambassade du Burkina Faso en République de Côte d’Ivoire

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir