Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

©Dr

11 personnes  gardées à vue à l’unité Anti-Drogue ont trouvé la mort dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019. Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou a annoncé l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.

Dans le cadre de la vulgarisation des textes sur la sécurité sociale, le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, a organisé un atelier de formation au profit des professionnels des médias. Tenue les 11 et 12 juillet 2019 à Ouagadougou, cette formation visait à sensibiliser les  hommes de médias sur la sécurité sociale et sur les risques professionnels.

Image d'illustration

Les premiers contingents du hadj 2019 quittent Bobo-Dioulasso et Ouagadougou pour Médine le dimanche 14 juillet 2019.

Dans cette dépêche de l’Agence d’information du Burkina, le coordonnateur du programme national de lutte contre le paludisme, le Dr Yacouba Savadogo a affirmé que la mortalité liée au paludisme est en baisse au Burkina Faso. 

Dans cette déclaration,  les organisations de la société civile en santé, membres du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC) et le Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) interpellent le président du Faso sur la situation alarmante du secteur sanitaire burkinabè.

Le  conseil supérieur de la communication (CSC)   et la Haute autorité de la  communication audiovisuelle (Haca)  du Maroc, ont procédé à la signature d’une convention de partenariat pour l'installation d'un système de monitoring des médias. La cérémonie de signature s'est tenue ce mardi 9 juillet 2019 à Ouagadougou.

Les secrétaires généraux de l’Unité d’action syndicale (UAS) ont tenu une conférence de presse ce lundi 8 juillet 2019 à la bourse du travail de Ouagadougou. Objectif : informer l’opinion nationale et internationale d’un certains nombres de préoccupations en lien avec l’évolution de la situation nationale.

 Arrivée au Burkina Faso en octobre 2007, Monica Rinaldi s'est révélée au grand public à travers son engagement citoyen. Et ce, en dépit du fait que dans certains milieux elle se voit encore traitée «d'étrangère». 

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse, les organisations professionnelles des médias et les organisations de défense des droits humains saluent la décision du Conseil Constitutionnel de s’autosaisir sur la question du nouveau Code pénal adopté le  21 juin dernier. Les 11 organisations signataires dudit communiqué ont indiqué avoir suspendu leurs actions prévues pour contester la réforme du Code pénal, dont certains articles sont « liberticides », dans l’attente de la décision finale des « sages ».

Selon cette dépêche de l'AIB, quatre  "éco-gardes" ont été blessés tôt vendredi, dans une attaque à Koumbil, dans la commune de Guiaro, à 45 km à l’Ouest de Pô.

Le gouvernement du Burkina Faso va regrouper 2 223 élèves afin de leur permettre de prendre part à une session spéciale des examens et concours scolaires du primaire, du post-primaire et du secondaire au mois de septembre 2019, annonce le compte-rendu du conseil des ministres du 3 juillet 2019. 

Un regroupement d’organisations de la société civile dénonce, dans cette déclaration parvenue à Fasozine, le lâcher de moustiques génétiquement modifiés le lundi 1er juillet 2019 au dans la localité de Bana, à Bobo-Dioulasso. 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé