Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale (Syntsha) était face à la presse ce mardi 14 mars 2017. Ce point de presse avait pour objectif d’expliquer aux journalistes les grandes lignes du protocole d’accord signé hier lundi entre leur syndicat et le gouvernement. Pour les responsables du Syntsha, ce protocole d’accord n’est pas synonyme de trêve.

Le Syndicat national des agents du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Synamica) observe depuis ce lundi 13 mars 2017, une grève de 120 heures (5 jours) pour protester contre la remise en cause par le gouvernement des termes du protocole d’accord trouvé entre les deux parties en janvier dernier. Ce débrayage fait suite à un sit-in, de 72 h, tenu en février dernier et d’une grève de même durée en début mars (1er au 3 mars 2017).

Une mission gouvernementale composée du Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré et son collègue du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat, Stéphane Sanou, s’est rendue le mardi 14 mars 2017 au marché de Nioko 2, situé à la périphérie de la capitale sur l’axe Ouagadougou-Kaya. La délégation conduite par le Ministre d’Etat, Simon Compaoré, est allée témoigner la compassion du gouvernement aux sinistrés de l’incendie du marché survenu dans la matinée du vendredi 10 mars 2017.

Le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) lève son mot d’ordre de grève annoncé pour ce mardi 14 mars 2017. C’est du moins ce qui résulte de la rencontre tenue ce lundi 13 mars 2017, entre le syndicat et le gouvernement. Selon le Syntsha, «le gouvernement a pris en compte l’ensemble des points constituant la plateforme revendicative».

Le premier Salon africain de la radio (SAR) se tiendra du 9 au 11 juin 2017 au Centre international de conférence de Ouaga 2000, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.  Plateforme relationnelle efficace qui vise à rassembler responsables et professionnels de la radio, le SAR se veut le plus important espace d’échanges et de communication dans ce domaine et accueillera, pendant trois jours, studios, chaines de radios, producteurs et fournisseurs de programmes, journalistes et animateurs.

2- Le DG de la Lonab (en chemise kaki) sur le site du complexe. (Ph. SM)

Le directeur général de la Loterie nationale du Burkina (Lonab), Lucien Carama, a séjourné à Bobo-Dioulasso le samedi 11 mars 2017. Il y est allé pour  une série de visites d’infrastructures que la Lonab est en train de réaliser au bénéfice de la population et dont un bâtiment R+2 d’une valeur de plus de 500 millions de FCFA au profit de l’université polytechnique de Bobo.

« Le 03 mars 2017, une attaque perpétrée à Kourfayel, à quelques encablures de Djibo, dans la province du Soum a, de nouveau, endeuillé le peuple burkinabè et tout particulièrement les familles et les proches de Salifou BADINI et de Issa TAMBOURA.

A l'occasion de sa traditionnelle journée de salubrité, 8ème du genre, le Centre photographique de Ouagadougou (CPO), sous la direction de Warren Boureima Saré, a mobilisé l'ensemble des jeunes du quartier Dassasgho Zone II le dimanche 5 mars dernier pour créer un environnement sain et propre où il fait bon vivre.

Au centre, Daouda Ouattara, le coordonnateur des OSC spécifiques. (Ph. SM)

Avec l’entrée en vigueur  de la loi portant modification du prix du pain au Burkina Faso, certaines organisations de la société civile dites spécifiques de la ville de Bobo-Dioulasso sont montées au créneau pour mettre en garde les boulangers contre toute surenchère. Elles l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi du vendredi 17 mars 2017 à la bourse du travail.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thièba, a procédé ce vendredi 10 mars 2017 à Ouagadougou à l’installation des membres de la commission interministérielle chargée de l’apurement du passif du foncier urbain. Ladite commission qui tire son fondement du décret adopté en Conseil des ministres de fin décembre 2016  est relative aux conclusions des travaux de la commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain pour la période de 1995 à 2015.

«Les lots aux heureux gagnants et les bénéfices à la Nation entière», ce slogan de la Loterie nationale burkinabè (Lonab), bien connu des Burkinabè, est plus qu’une réalité. En témoigne les différents dons de l’entreprise citoyenne qu’est la Lonab en direction d’organisations socioprofessionnelles et des différentes couches sociales. Ainsi sur l’initiative du Centre national des œuvres universitaires (Cenou), la nationale des jeux a offert 600 ordinateurs aux étudiants du Burkina Faso ce jeudi 9 mars 2017.

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé