Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Les syndicats du secteur de la santé au Burkina Faso lèvent leur mot d’ordre de grève qu’ils devaient observer du 20 au 30 novembre 2019, a annoncé Remis Dandjinou, le ministre en Charge de la Communication et porte-parole du gouvernement au sortir du conseil des ministres de ce mercredi 20 novembre 2019. 

Dans le cadre de la célébration de sa décennie d'existence, le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a initié une opération "1000 poches de sangs". Le lancement de cette opération a eu lieu le mardi 19 novembre 2019 dans les locaux de la Caisse nationale d'assurance maladie universelle, qui abrite également le future siège du FPDCT. 

Le ministre en charge du dialogue social, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo, s’est entretenu, au nom du gouvernement, avec les premiers responsables de la Fédération des syndicats de la santé humaine du Burkina Faso (F-santé-BF), dans la soirée de ce mardi 19 novembre 2019 à Ouagadougou. Il s’est agi de discuter des préoccupations de la F-Santé, notamment des retenues de salaires.

©Dr

Ceci est un communiqué de presse de la Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso à l’occasion du 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies pour les Droits de l’Enfant adoptée le 20 novembre 1989.

Le personnel médical du Burkina Faso va observer une grève de dix jours allant du mercredi 20 novembre au samedi 30 novembre  2019 si le ministère de la Santé ne respecte pas le calendrier d’application de la Fonction publique hospitalière qu’il a lui-même fourni et si les retenues «abusives» effectuées sur les salaires lors de la précédente grève ne sont pas rétablis. 

©Ministère français de la Défense

Ceci est un communiqué de l’Etat major des armées françaises sur le bilan de l’opération Bourgou IV menée du 1er au 17 novembre 2019 par les forces armées du Burkina Faso, du Mali, de la force conjointe du G5 Sahel et des militaires français. Ladite opération a permis la neutralisation de 24 individus et la saisie de 64 véhicules et de munitions.

Le présumé assassin de Wendbénédo René Nikièma, chargé de communication de l’Association des investisseurs en trading (AIT) du Burkina Faso qui succombé à ses blessures le 31 octobre 2019, suite à une agression à l’arme à feu le 27 octobre 2019, a été interpellé. Selon ce communiqué du procureur du Faso (qui confirme ainsi une information donnée par nos confrères de L’Evènement), il s’agit d’un gendarme. 

L’Etat major général des armées a annoncé avoir neutralisé 24 terroristes dans la forêt de Yorsala (Région du Nord) à l’issue d’affrontements intervenus le vendredi 15 novembre à la suite d’une embuscade. Toujours selon la même source, huit terroristes ont été tués suite à une offensive menée le samedi 16 novembre dans les environs de Bourzanga (Région du Centre-nord). Ce qui fait un total de 32 terroristes neutralisés en 48 heures.

L'Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a rencontré dans la soirée du jeudi 14 novembre 2019 à Ouagadougou le président de la conférence épiscopale Burkina-Niger. Objectif : solliciter son appui et ses bénédictions pour le bon déroulement du 5e Recensement général de la population et de l’habitation dont la phase de dénombrement débute ce samedi 16 novembre 2019 sur toute l'étendue du territoire national.

Le Burkina Faso est engagé dans un processus de réalisation de son 5e  Recensement général de la population et de l'habitation (RGPH). C'est une opération statistique consistant à collecter, traiter, analyser et diffuser des données sur l'ensemble des populations vivant sur le territoire. A cet effet, Boureima Ouédraogo,  directeur général l'Institut national de la statistique et de la démographie ( INSD ) , a animé une conférence de presse entrant dans le cadre des activités de communication de ce processus,  ce jeudi 14 novembre 2019 à Ouagadougou.

Interpellé dans la nuit de mardi 12 novembre 2019 par la police nationale, le cyber-activiste Naïm Touré a été relâché ce jeudi 14 novembre 2019. Selon son avocat, Me Prosper Farama, cité  par Radio Oméga, il a recouvert la liberté car le parquet de Ouagadougou n’a retenu aucune charge contre lui.

Le mercredi 6 novembre 2019, la mission médicale chinoise était dans la commune de Saponé pour une consultation médicale gratuite au profit de la population. Cette action vise à permettre à toutes les couches sociales, surtout celles vulnérables, d’avoir accès à des services de santé sans frais.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé