Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

Le chef du gouvernent burkinabé a lancé officiellement, vendredi 22 septembre 2017, les travaux de bitumage de la voie d’accès à l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA), actant ainsi une promesse du président du Faso lors de son dernier passage dans cet institut, il y a moins d’un an.

Dans le sahel, quatre soldats burkinabé ont été blessés samedi quand leur véhicule a sauté sur une mine dans les environs de Wouro Saba, localité située à quelques kilomètres de Djibo, sur la route nationale numéro 22.

Le commissariat de police de l’ex arrondissement de Baskuy a démantelé une bande de 7 présumés escrocs qui trompaient la vigilance des citoyens au moyen de fausses coupures de billets de banques. Ils ont été présentés ce vendredi 22 septembre 2017 à la presse par les enquêteurs dudit commissariat. 

Le droit à la santé est reconnu pour tous les Burkinabè et il est de la responsabilité de l’Etat de le promouvoir, nous dit la Constitution en son article 26. Malgré tout, se soigner convenablement reste une équation à plusieurs inconnus pour bon nombre de citoyens burkinabè. Ouagadougou, la capitale dispose du plus grand plateau technique du pays, avec des hôpitaux de référence comme les Centres hospitaliers universitaires Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) et Pédiatrique Charles De Gaulle, ainsi que le Centre Hospitalier National Blaise Compaoré (CHN-BC). A ceux-ci, il faut ajouter désormais le nouvel hôpital du district sanitaire de Bogodogo, et les Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) (Pissy, Kossodo, Paul VI). Cependant, ces centres de santé publics rencontrent d’énormes difficultés dans l’accomplissement de leur mission publique d’offre de soins. Capacités d’accueils insuffisantes, pannes récurrentes des appareils biomédicaux et ruptures de réactifs sont, entre autres, les difficultés qu’ils rencontrent. Qu’en est-il exactement ? Constat sur le terrain

Photo: DCPM / MATD

Après avoir accompli le 5e pilier de l’islam, les pèlerins burkinabè commencent à regagner le bercail. Les premiers d’entre eux (plus de 400) sont arrivés à Ouagadougou dans la soirée de ce mardi 19 septembre 2017.

Photo d'archives

Cette déclaration du président de l’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïc (UNNEPL) revient sur le rapport du ministère en charge des Enseignements supérieurs classant les institutions privées supérieures d'enseignement du Burkina Faso.

Pour aider les femmes burkinabè à être financièrement autonomes, le Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile (CCNOSC) a entrepris un certain nombre d’activités visant à accompagner les femmes des différents arrondissements de la ville de Ouagadougou pour la réalisation de leurs activités rémunératrices de revenus. En plus des micros crédits, le CCNOSC a fait don d’une machine à moulin aux femmes de l’arrondissement 7 de Ouagadougou le samedi 16 septembre 2017.

L’inspecteur Sylvestre N’Do a officiellement pris fonction ce vendredi 15 septembre 2017 comme nouveau patron de la police municipale de Ouagadougou, en remplacement de Jean Marie Ouédraogo.

Photo: Ouaga FM

Ce vendredi aux environs de 11 heures les riverains de la grande mosquée inachevée de feu Oumarou Kanazoé ont été surpris par une assourdissante déflagration.

Les travailleurs du restaurant café Aziz Istanbul, cible d’une attaque terroriste qui a fait 19 morts le 13 août dernier, souhaitent voir l’établissement rouvrir ses portes dans les meilleurs délais. Jeudi 14 septembre, ils sont allés le dire au ministre en charge du Travail.

Du 25 au 29 octobre prochain, se tiendra à Ouagadougou la deuxième édition de «English-Français festival Ouaga». Cette plateforme socio-éducative culturelle a pour objectif de promouvoir les valeurs d’intégration des communautés et de la diversité culturelle africaine. Le comité d’organisation dudit évènement était face aux médias  le 13 septembre 2017 pour décliner les grandes lignes de l’évènement.

Major national du baccalauréat session 2017 avec 17.38 de moyenne, Oulématou Elsa Ouédraogo a rendu visite, le mercredi 13 septembre 2017, au président de la délégation régional de l’ouest de la Chambre de commerce du Burkina Faso. Membre des 20 étoiles cuvée 2014 parrainée par Laciné Diawara, l’ex-élève collège de Tounouma garçon de Bobo-Dioulasso est allé prendre des bénédictions avant son départ pour le Canada où elle doit poursuivre ses études.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé